Promotion de l’hygiène et de l’assainissement sur la trame d’acceuil de Yagma

1-Contexte et justification

Les maladies liées à l’eau et l’absence d’un système d’assainissement représentent un lourd fardeau pour les pays en développement comme le Burkina. On estime que 88% des maladies diarrhéiques sont dues à l’utilisation d’eau insalubre et à des problèmes d’assainissement et d’hygiène (OMS 2004).

Au Burkina Faso, « la situation de l’assainissement est très préoccupante, 6 ménages sur 10 défèquent dans la nature et un peu moins de 3 ménages sur 100 ont accès à l’assainissement ! En milieu rural c’est moins de 1 ménage sur 100 qui a accès à l’assainissement familial. » (Ministère de la santé et als, 2012). Le taux d’accès de l’eau était de 64% en 2005.

Face à cette situation, le gouvernement Burkinabé a adopté en 2006, le programme national d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement (PN-AEPA) conformément au cadre national de lutte contre la pauvreté et aux Objectifs du millénaire pour le développement.

Malgré les avancées significatives constatées en matière d’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement en milieu urbain, il reste que les actions de développement dans ce domaine méritent d’être poursuivies. C’est notamment le cas de Yagma, localité périurbaine.

Face à cette situation, l’ONG Help est intervenue à Yagma de 2009 à 2013 pour améliorer la situation financière des victimes des inondations à travers la construction d’abris (774), le financement des activités génératrices des femmes (1018), la normalisation de la maternité de Pazani en CSPS, la construction d’un centre de formation professionnelle et d’animation socioculturelle, la mise en place d’une plateforme multifonctionnelle et d’un point de service de Finacom, le développement des thèmes transversaux (droits de l’enfant, santé de la reproduction, VIH/sida etc.), la formation à la carte des femmes aux activités professionnelles etc..

Parallèlement à cette situation de relèvement Help s’est engagé avec l’appui financier du Dr SCHUMACHER, à la demande pressante des écoles publiques, à promouvoir la culture de l’hygiène et assainissement. C’est ainsi qu’ait né le « Projet de promotion de l’hygiène et de l’Assainissement à Yagma ». La mise en œuvre de ce projet d’un coup global de 65.000.000 FCFA, s’est faite par le biais de plusieurs activités menées dans les écoles et au sein des ménages sur une durée de trois ans.

2-Objectif

a-Objectif général

  • 1ère phase et 2ème phase : Contribuer à améliorer les conditions sanitaires des élèves par l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène et assainissement dans les écoles.
  • 3ème phase : Contribuer à améliorer les conditions sanitaires des ménages de Yagma.

b-Objectifs spécifiques

1ère et 2ème phase

-Mettre en place un système d’équipement d’hygiène et assainissement fonctionnel dans les 14 écoles de la trame d’accueil de Yagma ;

-Améliorer les connaissances de 5000 personnes sur l’hygiène et l’assainissement sur la trame d’accueil de Yagma

3ème phase

-Accompagner 50 restauratrices, grilleurs de viandes et tenanciers de kiosques et de débits de boissons à la systématisation de dispositifs adaptés et fonctionnels d’hygiène et assainissement au profit des consommateurs,

- Accompagner 14 AME et APE à la systématisation de dispositifs adaptés et fonctionnels d’hygiène au profit des écoles.

- Susciter l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement sur la trame d’accueil de Yagma par au moins 10 000 personnes.

3-Bénéficiaires

Les bénéficiaires du projet sont les restauratrices, les grilleurs de viandes, les tenanciers de kiosques et débits de boissons, les AME et APE, les écoliers, les ménages de la trame d’acceuil de Yagma et les leaders ( réligieux, coutumiers...).

4-Résultats attendus

 

  • Un système d’équipement d’hygiène et assainissement est mis en place et fonctionnel dans les 14 écoles ;
  • 5000 personnes ont acquis des connaissances et mettent en pratique les règles d’hygiène sur la trame d’accueil de Yagma.

 

 

5-Activités réalisées

a-Situation des ouvrages offerts aux écoles

Ecoles

Latrines

poubelles

Lave-mains

Poste d’eau potable

pousse-pousse

Trame d’Accueil A

 

02

02

06

02

Trame d’Accueil

 

02

01

03

01

Franco-Arabe

 

02

01

03

01

Nongbzanga

01

02

01

03

01

Natanaelle (Azaria)

01

03

01

03

01

Yagm-koudgo A

 

03

02

06

02

Yagm-Koudgo B

 

03

01

03

01

Yagma A

 

04

01

-

02

Yagma B

 

04

01

-

02

Centre de formation

 

03

02

04

01

Fondation Dorcas

01

03

02

04

01

Notre Dame de la Providence

 

02

01

03

01

Maternelle Louis

 

01

01

01

-

Bissongo

 

01

01

01

-

TOTAL

03

35

20

50

16

 

b-Bilan des activités de sensibilisation

 Activité de sensibilisation

 Nombre d’activités réalisées

 Répartition

Ecoles

communautés

Théâtre-forums

27

17

10

Conférences

12

12

 

Emissions radiophoniques

02

 

 

Spots radiophoniques

02

 

 

Caravane de sensibilisation

 

 

05

VAD (visite à domicile)

500

 

500

Peintures murales

 07

 06

 01

c-Situation des formations dans les écoles en quatre (04) sessions

 Ecoles

 Enseignants formés

Trame d’Accueil A

14

Trame d’Accueil

7

Franco-Arabe

7

Nongbzanga

7

Natanaelle (Azaria)

7

Yagm-koudgo A

14

Yagm-Koudgo B

9

Yagma A

12

Yagma B

12

Centre de formation

8

Fondation Dorcas

8

Notre Dame de la Providence

8

Maternelle Louis

7

Bissongo

4

TOTAL

124

 

d-Situation des formations au niveau communautaire

 

 Désignation

Nombre de personnes formées

Associations

40

Leaders communautaires

30

Membres AME et APE

45

Restaurateurs

50

TOTAL

165

 

e-Situation des ouvrages offerts aux écoles

Ecoles

Latrines

poubelles

Lave-mains

Poste d’eau potable

pousse-pousse

Trame d’Accueil A

 

02

02

06

02

Trame d’Accueil

 

02

01

03

01

Franco-Arabe

 

02

01

03

01

Nongbzanga

01

02

01

03

01

Natanaelle (Azaria)

01

03

01

03

01

Yagm-koudgo A

 

03

02

06

02

Yagm-Koudgo B

 

03

01

03

01

Yagma A

 

04

01

-

02

Yagma B

 

04

01

-

02

Centre de formation

 

03

02

04

01

Fondation Dorcas

01

03

02

04

01

Notre Dame de la Providence

 

02

01

03

01

Maternelle Louis

 

01

01

01

-

Bissongo

 

01

01

01

-

TOTAL

03

35

20

50

16

 

f-Situation des ouvrages offerts aux associations

Associations

 

Charrettes

brouettes

râteaux

pelles

Rawelgboudou

01

-

10

10

Songreneré

01

01

10

10

Neblaboumbou

01

01

10

10

Mutuelle de Nabzinlgma

01

 

10

10

Total

04

02

40

40

 

CONCLUSION

Le projet hygiène et assainissement sur la trame d’accueil de Yagma a été bien accueillie par les habitants de la localité. Toutes les activités qui y ont été menées, ont connu le soutien et l’accompagnement des leaders d’opinion, partenaires techniques, membres d’associations et la population. Cet aspect a facilité la réussite des activités. De grands changements dans les habitudes des habitants sont les signes que les activités, ont atteints les objectifs visés. Cependant, il faut dire que des exceptions ont aussi été observées. En effet, certaines personnes trainent toujours les pas sur la route de l’application des règles d’hygiène et d’assainissement en dépit des efforts faits pour impacter un changement chez eux. L’hygiène auprès des vendeuses et vendeurs d’aliments (restaurateurs, grilleurs de viande, tenanciers de kiosque et buvette etc.) mérite d’être renforcée pour le bonheur des consommateurs.

 Mais, nous comptons sur les partenaires de travail et autres personnes ressources qui ont la charge de continuer la sensibilisation auprès d’eux. Un grand nombre de personnes ont tenu à remercier l’ONG Help et le partenaire financier DR Schumacher pour les efforts considérables qu’ils développent pour améliorer les conditions de vie des habitants de Yagma depuis leurs installations sur le site en 2008.

Mot de la Directrice Pays de Help
La vision de Help est un monde où tous les hommes, femmes et enfants peuvent vivre de manière autonome dans la dignité, la paix et la sécurité. Le contexte du Burkina Faso est marqué par un indice de (...)