Autonomisation financière des ménages au Burkina Faso : Help y veille
Publiée le 24 février 2021

Yassia Porgo, un habitant du village de Kénèmènè, situé à une trentaine de Km de Ouahigouya, dans la commune rurale de Oula, s’adonnait auparavant à l’orpaillage en saison sèche. Depuis l’année dernière, il s’est résolument tourné vers le maraichage pour en faire son gagne-pain. Grâce à cette activité promue par Help au Nord, il arrive à prendre en charge sa famille et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son témoignage !

« Avant l’arrivée du projet de Help, on n’avait pas d’occupation en saison sèche. On était désœuvré. Les femmes et les enfants se ruaient vers l’orpaillage. Par la suite, on les a rejoint à contre-cœur dans la quête de notre pitance quotidienne. Or, l’orpaillage, c’est un lieu où on peut facilement contracter des maladies », avance Yassia Porgo.

« Maintenant, avec l’aménagement du périmètre maraicher, nous avons abandonné l’orpaillage. En plus d’avoir cessé de prendre de grands risques inhérents à la recherche de l’or pour parfois de maigres retombées, nous ne vendons plus nos récoltes de la saison pluvieuse pour payer la scolarité de nos enfants. Nous arrivons à subvenir aux besoins de nos familles grâce à la maraicher-culture », s’exclame le jeune maraicher.

Comme Monsieur Porgo, 300 personnes dont 85% de femmes exploitent deux (2) périmètres maraichers de 3 ha munis d’un système de pompage solaire, réalisés par le Projet d’amélioration de la résilience au Yatenga et au Zondoma (PARYZ) à Kénèmènè et à Marmisga, respectivement dans les communes de Oula et de Lèba. Pour la campagne sèche de cette année, il est attendu en moyenne 18 tonnes de pommes de terre et 36 tonnes d’oignons sur ces sites en pleine production. Ce projet, en plus d’œuvrer à l’autonomisation financière des exploitants, au renforcement de la sécurité alimentaire et partant, à l’amélioration de la situation nutritionnelle des populations, se montre pérenne. Les productions des deux (2) périmètres continuent de séduire après la clôture du PARYZ.

 

 

Mot de la Directrice Pays de Help
La vision de Help est un monde où tous les hommes, femmes et enfants peuvent vivre de manière autonome dans la dignité, la paix et la sécurité. Le contexte du Burkina Faso est marqué par un indice de (...)